5 choses que vous devez savoir pour participer à l’essai IMPACT

La PrEP essai IMPACT est un essai clinique et fonctionnera différemment de la façon dont vous obtenez habituellement des services de santé sexuelle. Vous devrez remplir les critères d’éligibilité pour participer à l’essai, et vous devrez lire et signer des documents avant de commencer. Vous serez également invité à visiter votre clinique d’essai tous les 3 mois pour les tests de VIH et d’IST. 

L’essai PrEP IMPACT commence en octobre 2017 – et il y a 5 choses importantes que vous devez savoir si vous songez à participer à l’essai ! 

Familiarisez-vous avec la PrEP avant de décider si c’est quelque chose pour vous ou pour quelqu’un que vous connaissez. 

visitez notre FAQ

regardez cette vidéo 

téléchargez iBase Brochure 

Vous ne devez utiliser la PrEP que si vous n’avez pas déjà le VIH. Si vous pensez l’avoir et que vous n’êtes pas sûr, il est important de faire un test de dépistage avant de commencer la PrEP. 

Savoir si vous êtes éligible à l’essai. 

Pour y participer, vous devez remplir les critères d’éligibilité suivants : avoir 16 ans ou plus, et avoir une adresse postale en Angleterre. 

Il y a TROIS groupes de personnes éligibles:

GROUPE UN:

Hommes (y compris les hommes trans) ayant des rapports sexuels avec des hommes et femmes transgenres ayant des rapports sexuels avec des hommes qui :  

sont séronégatifs et ont passé un test VIH négatif au cours des 12 derniers mois
et ont eu des rapports sexuels sans préservatif au cours des trois mois précédents
et qui considèrent qu’ils auront des rapports sexuels sans préservatifs dans les trois prochains mois 

GROUPE DEUX:
Partenaire séronégatif d’une personne chez qui le VIH a été diagnostiqué alors qu’on ne sait pas que le partenaire séropositif pour le VIH est réprimé par le virus, et lorsque des rapports sexuels sans condom sont prévus.

GROUPE TROIS:
Personnes séronégatives qui ne rentrent pas dans l’un ou l’autre groupe mais dont la situation est cliniquement évaluée et considérée comme présentant un risque similaire d’acquisition du VIH.

Qui n’est pas éligible?
Vous ne pouvez pas participer à l’essai si vous prenez d’autres médicaments qui pourraient ne pas interagir correctement avec la PrEP. Par exemple, certains médicaments utilisés pour traiter l’hépatite C ne peuvent pas être utilisés avec la PrEP. La clinique d’essai sera en mesure de répondre à d’autres questions sur les interactions médicamenteuses.

Pas éligible mais désirant quand même la PrEP? 
Certains utilisateurs actuels de la PrEP peuvent ne pas être affectés à l’essai s’ils ne répondent pas aux critères ci-dessus. Si vous n’êtes pas éligible pour participer à l’étude et souhaitez utiliser la PrEP, il est possible d’acheter PrEP en ligne en toute sécurité et légalement pour environ £35 par mois. Plus de renseignements ICI. 

Être éligible ne garantit pas une place pour l’essai d’essai 
L’essai inscrira sur une base échelonnée. C’est-à-dire que toutes les cliniques n’ouvriront pas l’inscription en même temps. Chaque clinique participante offrira un nombre déterminé de places pour l’essai – et il y aura plus de personnes éligibles que de places disponibles. On ne sait pas encore ce qui va se passer quand toutes les places seront prises. Il est important de savoir qu’être éligible ne garantit pas une place pour l’essai. 

Savoir quel type de régime de dosage à suivre. 

Prendre PrEP tous les jours
Si votre risque de contracter le VIH est la pénétration vaginale complète, il n’y a qu’UNE option de la façon d’utiliser la PrEP dans le cadre de l’étude. Cette option consiste à prendre une pilule de PrEP tous les jours. Ce sera l’option la plus appropriée pour les femmes et les femmes transgenres ayant des rapports sexuels vaginaux. Cette option protègera également le sexe anal chez les deux types de femmes. 

Prendre la PrEP tous les jours vs dosage à la demande
Si votre risque de contacter le VIH provient du sexe anal, il existe DEUX options sur la façon d’utiliser la PrEP dans le cadre de l’étude. 

UNE : Si vous savez à l’avance quand vous allez avoir des relations sexuelles, vous pouvez envisager un dosage à la demande. C’est-à-dire : prendre la PrEP avant et après chaque épisode sexuel.
DEUX : Si vous n’êtes pas sûr à l’avance du moment où vous allez avoir des rapports sexuels (ou si vous avez souvent des rapports sexuels non planifiés), alors la prise d’une pilule de PrEP chaque jour offre la meilleure protection. 

Hommes transgenres 
Le dosage à la demande ne convient pas aux hommes transgenres qui ont des relations sexuelles à pénétration vaginale complète. Le dosage quotidien est l’option recommandée. 

Hommes ayant seulement des rapports sexuels avec insertion 
Le dosage à la demande pourrait convenir aux hommes qui n’ont que des rapports sexuels insères (« tops ») ou rapports sexuels vaginauxLa plupart des recherches ont porté sur la posologie quotidienne et il n’y a actuellement pas suffisamment de recherches pour savoir avec certitude si la posologie à la demande fonctionne également dans ces circonstances. 

Quelle option pourrait être pour vous ? 
Il est utile d’avoir considéré quelle option pourrait être la meilleure pour vous. Le personnel de votre clinique d’essai pourrait vous aider à prendre une décision. Vous n’avez pas à continuer avec l’option choisie lors de votre première visite. Si votre situation change, vous pouvez modifier la façon dont vous prenez la PrEP. Plus d’informations sur ces deux options sont disponibles dans les vidéos ci-dessous. 

Sachez qu’il s’agit d’un essai – et ce que cela implique. 

L’essai IMPACT fournira la PrEP à environ 10 000 personnes habitant en Angleterre au cours des trois prochaines années. Si vous habitez en Ecosse ou au Pays de Galles, vous pouvez vous renseigner sur l’obtention de PrEP à partir de www.prep.scot et ICI.

Qu’est-ce que l’essai essaye de déterminer? 
L’essai tente de répondre aux questions sur le nombre de personnes qui fréquentent les cliniques de santé sexuelle qui pourraient avoir besoin de la PrEP, et pour combien de temps. L’essai n’essaye PAS d’établir si la PrEP fonctionne ou pas – la recherche montre déjà que la PrEP fonctionne TRES bien. Tous ceux qui participent à l’essai recevront une véritable PrEP qui fonctionne. Personne ne recevra un médicament placebo (pilules factices) dans cet essai. 

Pendant combien de temps vais-je recevoir la PrEP? 
La participation à l’essai vous donne une PrEP GRATUITE pour toute la durée de l’essai (au moins jusqu’à septembre 2020). Il n’y a aucune garantie que la PrEP sera fournie lorsque l’essai s’arrêtera. 

Que se passe-t-il si j’arrête de prendre la PrEP? 
Une fois que vous avez commencé l’essai, vous pouvez décider d’arrêter de prendre la PrEP si vous ne sentez plus que c’est bon pour vous. Si vous faites cela, vous pouvez retourner à l’essai et obtenir la PrEP à une date ultérieure si vous le décidez (aussi longtemps que dure l’essai). C’est-à-dire que votre place ne sera pas prise par quelqu’un d’autre si vous décidez de faire une pause. 

Devrais-je m’inscrire à ma clinique locale? 
Presque toutes les cliniques de santé sexuelle participent à l’essai – il y aura donc des cliniques d’essai où que vous viviez en Angleterre. Différentes cliniques commenceront l’inscription à des moments différents et chaque clinique travaille aussi vite que possible pour se préparer à commencer. Si vous vous inscrivez à la clinique locale que vous fréquentez habituellement, vous n’aurez pas à vous déplacer pour vous rendre à la clinique d’essai. Tenez-vous au courant de la date à laquelle votre clinique locale commencera à recruter pour l’essai en visitant le site suivant : www.prepimpacttrial.org.uk  

Puis-je changer de clinique? 
Si vous devez être transféré dans une autre clinique pendant l’essai (par exemple, si vous avez déménagé dans une nouvelle ville), vous devrez en informer votre clinique d’essai d’origine qui prendra les dispositions nécessaires pour que les informations et les documents nécessaires soient remis à la nouvelle clinique d’essai. 

Puis-je m’inscrire à plus d’une clinique? 
Il est important que vous vous inscriviez dans une clinique seulement. Si vous vous inscrivez à plus d’une clinique, vous pourriez prendre une place qui aurait pu être attribuée à quelqu’un d’autre. 

Informez-vous de ce qui doit se passer avant de commencer l’essai.

Comprendre la fiche d’information du patient 
Avant de commencer l’essai, vous recevrez un document appelé Fiche d’information du patient. Prenez le temps de lire la fiche d’information à la clinique et demandez au personnel s’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas. La fiche d’information du patient peut être consultée sur le site internet de l’essai. 

Signature du formulaire de consentement  
Une fois que vous avez lu la fiche d’information du patient et que vous avez eu l’occasion de poser des questions, vous devez signer un formulaire de consentement. Les formulaires de consentement sont courants pour les essais – et c’est un moyen de s’assurer que vous comprenez l’objectif de l’essai. Le personnel de la clinique doit s’assurer que vous comprenez parfaitement ce que l’essai implique avant de signer le formulaire. Rappelez-vous que vous pouvez vous retirer de l’essai à tout moment. 

Quel autre document devrai-je compléter? 
En dehors de ce formulaire de consentement, vous n’aurez pas en remplir d’autres pour l’essai (à part ceux que vous devez normalement remplir pour une visite à la clinique). 

Quels tests vais-je avoir lors de ma première visite à la clinique? 
Lors de votre première visite à la clinique d’essai, vous devrez passer un test sanguin pour le VIH et un dépistage complet des ITS. La clinique vérifiera également que vous êtes protégé contre l’hépatite B et vous pourriez également être testé pour l’hépatite C. Vous recevrez également des analyses de sang et d’urine pour que l’on s’assure du bon fonctionnement de vos reins. Une fois ces analyses faites, vous recevrez jusqu’à 3 mois de prescriptions de PrEP. 

À quelle fréquence dois-je me présenter à la clinique d’essai? 
Tant que vous prenez la PrEP pendant l’essai, vous devrez vous rendre à votre clinique d’essai tous les trois mois. Lors de ces visites, vous recevrez un test de VIH et d’autres tests d’IST si nécessaire. Vous recevrez une autre prescription de PrEP pour 3 mois, si vous y êtes toujours éligible et à chaque visite. Après 12 mois de PrEP, vous subirez un test sanguin pour vérifier le bon fonctionnement de vos reins. Ce test sera répété chaque année tant que vous prenez la PrEP. 

Puis-je passer des tests d’IST en dehors des visites à la clinique? 
Si vous pensez avoir été exposé aux ITS ou avoir des symptômes, alors il est important d’être testé et traité – n’attendez pas votre prochaine visite à la clinique d’essai ! Contactez votre clinique pour un rendez-vous. 

Qu’en est-il des effets secondaires possibles? 
Lorsque vous vous inscrivez à l’essai, vous recevrez des informations sur les effets secondaires possibles de l’utilisation de la PrEP. Un petit nombre de personnes subissent des effets secondaires mineurs lorsqu’elles commencent la PrEP – et pour la plupart d’entre elles, ils disparaissent après une semaine ou un peu plus. Très peu de personnes doivent arrêter de prendre PrEP à cause des effets secondaires – mais si vous éprouvez des effets secondaires désagréables, faites-le savoir à votre clinique d’essai. 

Que devrais-je faire ensuite? 
Si vous pensez que la PrEP vous convient, vous êtes éligible et prêt à commencer, alors visitez le site d’essai pour savoir si votre clinique locale a commencé à recruter. L’information sur le site internet de PrEPster ne devrait pas remplacer les informations de pré-recrutement fournies par votre clinique locale. Rappelez-vous que vous avez le droit de poser n’importe quelle question à l’équipe de la clinique avant de vous joindre à l’essai.